Critique du film Dual - Lycée Ferdinand BUISSON ELBEUF

Critique du film Dual

, par Webmestre - Format PDF Enregistrer au format PDF

La journée au festival du cinéma américain de Deauville du vendredi 9 septembre, commence à 10h30 au Centre International de Deauville avec un premier film en avant première, « Emily the criminal » dans lequel des juges tel que Eddy de Pretto étaient présents. Le réalisateur John Patton Ford a présenté lui-même ce film et a répondu aux questions de la salle. Les élèves de première euro histoire et de terminale euro histoire et LLCE anglais ont eu par la suite quartier libre sous le soleil, afin de voir le second film de la journée, deux choix ont été proposés par les enseignants afin de respecter des horaires, chacun choisissant personnellement le film qu’il regardera :

- « Palm Trees and Power Lines » de Jamie Dack à 14h00 au casino de Deauville

- « Dual » de Riley Stearns à 15h00 au cinéma Morny de Deauville.

Ayant regardé Dual, nous allons présenter plus précisément ce film. Cette avant première c’est donc déroulé dans la petite salle du cinéma Morny de Deauville à 15h00.

JPEG

Le réalisateur de Dual, Riley Stearns a crée un film de science fiction mélangé au thriller dans lequel nous sommes plongés dans une vision futuriste du clonage.

Sarah, une jeune femme dépressive en phase terminale de sa maladie, participe à un programme de clonage existant afin que l’entourage du mourant ne soit pas dévasté après sa mort.
Elle va donc se cloner et apprendre à son double à vivre de la même façon qu’elle, d’avoir les mêmes goûts et la même vie.
Elle apprendra cependant plus tard une rémission miraculeuse mais son double ayant déjà pris une place importante au sein de sa vie. Sarah souhaitera le supprimer mais va devoir le faire par le biais d’un duel dans lequel l’original et le double s’affrontent légalement jusqu’à la mort , pour savoir lequel des deux restera ou deviendra l’original.

La fin de ce film est assez inattendue, on suit son parcours tout le long et on observe les dégâts que dégagent certaines innovations scientifiques.

Nous avons beaucoup apprécié et que ce soit un personnage féminin qui soit choisi pour ce film et de tourner le personnage de manière plus véridique et complexe que la plupart des personnages principaux féminins qui se ressemblent, de la mettre en avant sur un sujet de science fiction particulièrement captivant et sur un concept que nous avons peu vu et donc qui était nouveau était très plaisant.

La journée à Deauville fut très enrichissante et divertissante pour je suppose chacun de nous,on a beaucoup aimé !

GUERZA - AUTRET Sarra 1G6
FERET Agathe 1G4

février 2023 :

Rien pour ce mois

janvier 2023 | mars 2023

Police pour dyslexie ?
Interlignage double ?